Stratégie énergétique 2050: Décisions importantes concernant le couplage chaleur-force

Depuis quelques temps la politique suisse élabore la stratégie énergétique 2050.
Le 25 mai 2011 le conseil fédéral a décidé que les centrales nucléaires existantes seraient mises à l´arrêt à la fin de leur durée d´exploitation et ne seraient pas remplacées.

Un des buts de la stratégie énergétique 2050 est d´assurer l´approvisionnement en énergie électrique sans nucléaire et de réduire en même temps les émissions de CO2. Le couplage chaleur-force (CCF) y joue un rôle important, en tant que technologie économique et décentralisée.

Grösste WKK Anlage der Schweiz: Wärmeverbund Riehen
La plus grande installation de cogénération avec moteur à gaz en Suisse: Wärmeverbund Riehen

L´objectif du projet de la confédération est de soutenir les installations CCF pour diverses raisons :
La production simultanée de chaleur et d´énergie électrique, surtout pendant le semestre d´hiver, permet de compenser la diminution d´énergie solaire, éolienne et hydraulique. De plus, ces installations apportent une contribution essentielle à la stabilité du réseau et à la sécurité d´alimentation parce qu´elles peuvent être rapidement connectées ou déconnectées du réseau public selon les besoins.

L´OFEN propose les mesures suivantes:

  • Les installations de couplage chaleur-force fonctionnant au gaz naturel avec une puissance thermique entre 350 kW et 20 MW, peuvent - sous certaines conditions - profiter d´un soutien financier.
  • Les gestionnaires de réseaux électriques sont tenus de reprendre la totalité de l´électricité produite et de rémunérer le producteur selon une rétribution qui comprend des composants fixes et variables. Cette rétribution est basée sur les prix du marché de l´électricité et sur les coûts de revient.
  • Les installations CCF sont soumises à la réglementation de consommation propre, c´est-à-dire que seule l´énergie excédentaire est injectée dans le réseau, après déduction de la consommation propre de l´installation.
  • L´exploitant d´une installation CCF, s´il veut profiter du soutien financier, doit compenser la totalité des émissions de CO2. En revanche il est exempté de la taxe sur le CO2.

La procédure de consultation s´est terminée fin janvier. Plus de 450 prises de position ont été remises à la fédération. L'Office fédéral de l'énergie, OFEN, va maintenant évaluer les prises de position reçues et adapter le projet. Le conseil fédéral devrait soumettre son message au parlement en septembre 2013.

Vous trouverez ici plus d´informations à ce sujet…

Source: Office fédéral de l´énergie OFEN, Image: IWK